David Baumgartner

Né en 1973, il effectue sa formation de comédien à l’École du Théâtre des Teintureries à Lausanne. Il est créateur lumière au sein de la Cie Patte Blanche depuis 2011.

Il fait entre autres la création lumière pour Zina Balmer dans sa mise en scène de “Biographie, un jeu” de Max Frish; dans “L’Homosexuel ou la difficulté de s’exprimer” de Copi et “Bec et Ongles” d’après le texte de Perrine Le Querrec mis en scène par Sébastien Ribaux ; dans “Robinet et vielles armoires” d’après les contes de la rue Broca de Pierre Gripari et “Oh les belles Plantes” mis en scène par Sophie Pasquet ; Il crée également la lumière de “Pèpito et La Famille Ratondans” mis en scène par Isabelle Renault.

En 2014, il conçoit la lumière de “Alta Christa” écrit et mis en scène par Nicolas Ruegg, ainsi que pour “Peau de Tambour” mis en scène par Viviane Gay en collaboration artistique avec Sébastien Ribaux. Il fait plusieurs créations pour le groupe d’ Eustache (collectif de musiciens) et suit le groupe Freckles and the Swiss en qualité de créateur lumière.

En 2015, il retrouve Sophie Pasquet pour qui il crée la lumière dans la pièce le chat qui parlait malgré lui. Il met aussi en lumière Aurélie Emery pour son concert Un goût de rocher. En 2018, il fait la création lumière de Pascal Shopfer dans des tours autour de Nougaro, il travaille également avec Salvatore Orlando et Michel Toman dans Entrez côté jardin, mon amour ! et il collabore avec Laurent Jaussi qui assure la création lumière de Nabucco à la cathédrale de Lausanne. Avec Maison éclose, il met en lumière le jardin botannique et les anciennes écuries du parc de Mont-Repos de Lausanne et le jardin des milles mains à Roverreaz.