Viviane GAY

Viviane Gay

Viviane Gay se forme à l’art de l’interprétation auprès de Claude Degliame, de Jean-Philippe Guerlais, de Cristian Colin et de Pip Simmons. Elle sera diplomée en 2002 de l’Ecole du théâtre des Teintureries à Lausanne où elle assiste Bernard Sobel, puis Gian Manuel Rau pour le spectacle Die Probe créé au Théâtre de Vidy à Lausanne et au Théâtre du Poche à Genève.

Elle jouera quelques années en Suisse notamment sous la direction de Andréa Novicov, Thierry Crozat, Sébastien Ribaux, Muriel Imbach, Julie Burnier et Jo Boegli avant de créer sa Compagnie La Cie Patte Blanche en 2006.

Passionnée d’écriture contemporaine, elle incarne Sarah Kane dans son monologue 4.48 Psychose mis en scène par Antéa Tomicic, avec qui elle jouera encore Lulu dans Shopping and Fucking de Mark
Ravenhill. Elle se met en scène dans le monologue de Médée de J-M Rabeux sous le regard de Claude Degliame.

Elle initie la Pip Simmons Troup avec qui elle crée Le Songe d’une nuit d’été de Shakespeare. Avec la Tour Vagabonde, théâtre itinérant, elle tourne pendant deux ans en Suisse et en France – à la Grange de Dorigny, à l’Espace Nuithonie, à Théâtre en Mai organisé par le CDN de Dijon, au Festival du Passage à Metz, au Théâtre La Coupole (Saint-Louis)…

Sous la direction de Andrea Novicov elle joue La maison de Bernarda Alba en tournée française, entre autres au Théâtre de l’Agora (Evry) et au Théâtre de Cornouaille (Quimper).
Au sein de sa compagnie, elle invite Sébastien Ribaux à mettre en scène un diptyque sur Copi : L’homosexuel ou la difficulté de s’exprimer et Une visite inopportune. Ils collaborent ensuite à la mise en scène et à l’adaptation de Bec et Ongles, pamphlet poétique de Perrine Le Querrec, dont ils tireront une pièce musicale dans laquelle Viviane est entourée de trois musiciens.

La musique ne la lâche plus. Depuis sa rencontre à Paris avec le compositeur et pianiste SašoVollmaier en 2012, elle entreprend une recherche autour de son, de la voix parlée, de la voix chantée et de l’infini possible performatif que cela ouvre. Ensemble, ils créent Peau de tambour en collaboration artistique avec Sébastien Ribaux et Nous deux Encore sous le regard de Ian Magilton : deux spectacles d’après des poèmes de Henri Michaux qui verront le jour au Centre Artistique International Roy Hart en France.

En 2017, ils débutent une recherche sur l’univers de Janis Joplin ; rejoints en 2018 par les musiciens Patrick Delattre et Albert Chinet, ils créeront Janis, still on the Road en collaboration artistique avecMarielle Pinsard et Jérémie Sonntag.

Viviane Gay s’associe avec la compagnie les Arpenteurs de l’invisible pour créer Jamais Jamais !, dont elle co-signe l’adaptation de Peter Pan de J.M Barrie avec Florian Goetz et Jérémie Sonntag. Ce spectacle crée en Mars 2016 au Casino théâtre de Rolle en Suisse, sillonne encore aujourd’hui la France.

En 2017, Perrine Le Querrec l’invite à s’emparer de son texte Ruines sur la vie d’Unica Zürn. Cette lecture musicale est créée à la Halle Saint-Pierre à Paris au printemps 2018.

Depuis 2019, elle est membre du conseil d’administration du Centre artistique International Roy Hart et y assure la programmation artistique.