Le livre, note de l’auteure

Ruines est une fausse biographie sous forme de poème de l’artiste et poète Unica Zürn.
Ruines évoque la relation qui unissait Unica Zürn à Hans Bellmer. Leur union amoureuse, leur folie créatrice.
Je côtoie depuis longtemps l’œuvre de ces deux créateurs. Des œuvres singulières, puissantes, dérangeantes. Qu’elles soient liées ou individuelles, chacune des deux a franchi les limites, outrepassé les règles.
Avant d’entreprendre ce texte, je me suis immergée dans leurs correspondances, leur biographie, et dans les écrits et les dessins d’Unica Zürn, pour être au plus près d’elle.
C’est une visite à leur tombe commune au cimetière du Père Lachaise, où Hans Bellmer a fait graver cette plaque : “Mon amour te suivra dans l’éternité”, qui a déclenché l’écriture de Ruines.
J’écris par la voix d’Unica. Je pose des mots, les reprends, les soustraie au regard lorsqu’elle s’enfonce dans l’obscur de la psychose, lorsque les traitements oblitèrent son langage.
J’écris concis, portée par la fragilité d’Unica, forcée par le respect de ces personnalités balayées par de trop grands vents. C’est la voix d’Unica Zürn que nous entendons, une voix qui se troue au fil des pages : médicaments, internements et passion fusionnelle auront raison de sa raison.

Sélection d’articles sur RUINES.

L’auteure

Perrine Le Querrec est née en 1968 à Paris, où elle vit, travaille et écrit, sur les planchers et dans les caves, les maisons closes et les asiles. Elle publie de la poésie, des romans, des pamphlets, et étudie les archives du monde pour consolider sa vie. Plus...